Macaronette et cie

Et pourquoi pas vous donnez envie de cuisiner, et de partager mes recettes de cuisine, mes découvertes culinaires, mes envies, coups de coeur. La cuisine c'est le lieu le plus conviviale et de partage.

11 mars 2011

Oyaka Don

On connaît tous plus ou moins la cuisine japonaise...
Enfin celle du coin de nos rues, car ces dernières années, effet de mode oblige, les restaurants dits "japonais", tenus généralement par des français (asiatiques ou d'origine) et surtout non japonais, ont surpassé en nombre les restaurants dits "chinois" (qui sont le plus souvent vietnamiens ou thaïe).

Sushi, maki, sashimi, tempura, yakitori (brochettes pas toujours japonaises d'ailleurs, notamment la délicieuse "boeuf fromage") sont devenus au fil du temps des classiques, que l'on retrouve même dans nos supermarchés au rayon frais !

Réduire la cuisine japonaise à cela serait fortement dommage. Surtout lorsque l'on connaît le raffinement japonais, on peut s'attendre à des plats biens plus sophistiqués (quoi que l'art du poisson cru, c'est parfois le summum de la sophistication en matière de découpe de poisson - enfin dans les vrais restaurants japonais !).

Pour le rafinnement en matière de poisson cru ou cuit, si vous cherchez à Paris une très bonne adresse : je vous recommande le Kinugawa : c'est l'un des meilleurs restaurants japonais de Paris (certes, c'est une adresse assez chère). Ils ont deux restaurants sur Paris, je préfère celui de la Rue Saint Philippe du Roule dans le 8ème (ici), il est plus intimiste.

Pour les banlieusards du Sud Est, comme moi, une bonne adresse : le Nagano à Viry-Chatillon, qui outre les classiques sushi, maki, yakitori.... propose quelques plats un plus atypiques.

Sur Paris, une autre adresse à découvrir : le Nodaiwa où vous pourrez déguster sur place ou emporter de l'Unagi, soit de l'anguille grillée. C'est une spécialité de la cuisine japonaise traditionnelle, qu'une collègue japonaise m'a fait découvrir. Pour elle, c'est le meilleur restaurant de Paris pour découvrir cette spécialité, ce que je confirme. 

On trouve aussi, en moins sophistiqués, les mythiques ramens (ici aussi) sortes de soupes à base de pâtes type udon ou soba, que les amateurs de manga connaissent bien.
Je ne sais pas vous, mais parfois lorsque je lis un manga (et oui, je ne suis plus une ado prépubère et je lis des mangas !) et que les personnages commencent à s'avaler des ramens : j'ai parfois juste envie d'aller dans le quartier de l'Opéra, qui fourmille de restaurants de Ramen pour en déguster moi-même.
Dans le quartier de l'Opéra, pour les Ramens,
 j'aime beaucoup le Sapporo à l'angle de la Rue Sainte Anne et Rue Thérése ou le petit nouveau du 53, rue des petits champs dont je n'ai plus le nom (proche d'une très bonne librairie de manga appelée Komikku). 
Par contre, même si très populaire dans le quartier, je ne conseille pas le Higuma (rue Sainte Anne), qui a mon sens vit plus sur sa réputation que sur sa qualité actuelle plutôt médiocre !

Mais il existe aussi au Japon comme partout ailleurs, la cuisine familiale.
Et pour celle-là, il y a quelques années, j'ai découvert le blog Cuisine Japonais Facile ! qui n'est malheureusement plus en activité aujourd'hui, mais qui heureusement est resté en ligne.
C'est bien expliqué, présenté et généralement, l'auteur accompagnait ses recettes d'explications sur la culture culinaire japonaise.

Alors pour rester dans le thème, voici une recette issue de ce blog (ici) que nous aimons beaucoup à la maison. Elle est très simple à faire et surtout faisable sans produit japonais, si vous n'en avez pas.

J'aime beaucoup la traduction du nom de ce plat et l'idée qui en découle.
Oyaka signifie "parents et enfants" donc un plat familial, dans lequel les parents sont le poulet et les enfants les oeufs !
Il est à mettre en parallèle d'une autre recette, que vous trouverez toujours sur le même blog : le Tanin Don, où tanin signifie "étranger" ou "inconnu"... le poulet ayant été remplacé par du porc, clairement moins apparenté aux oeufs !

Pour cette recette, vous aurez normalement besoin de Dashi, soit du bouillon de bonite (mais que l'on peut remplacer par du fumet de poisson).

dashi

Le Dashi sert de base à la préparation de soupe (comme la soupe miso que l'on peut mangé dans les restaurants japonais) ou de plats. 
Il est possible de le faire soi-même (ici pour une recette), ce qui n'est pas forcément le plus simple en France. Alors le mieux, c'est de trouver du Dashi en poudre, soit
 dans les épiceries japonaises de Paris (comme Kioko, rue des Petits Champs) ou sur le web. Mode oblige, il arrive que certains de nos supermarchés ayant un rayon exotique étendu, en vendent.

A défaut, vous pourrez remplacer le Dashi par du fumet de poisson déshydraté. C'est ce que j'ai trouvé qui y ressemble le plus, même s'il est vrai, pour les puristes, que ce n'est pas la même chose.

Oyaka Don

Oyako_don_4

Pour 2 personnes

Ingrédients :

100 gr de blanc de poulet, coupé en petits morceaux de la taille d'une bouchée,
1 oignon,
5 cm de poireau (de préférence la partie verte pour la couleur),
2 oeufs,
100 gr de riz japonais (à sushi),
2 x 1 cuil à café de sucre,
2 x 1 cuil à soupe de sauce soja (de préférence de la japonaise type Kikkoman),
2 x 0,5 cuil à café de Dashi (ou à défaut de fumet de poisson déshydraté)

Faite cuire le riz à l'autocuisseur ou dans une casserole
avec 1 fois et demi la quantité d'eau.

Eplucher, couper en deux et émincer grossièrement l'oignon.

Laver et couper le morceau de poireau en tranche dans la diagonale.

A partir de là, vous allez préparer chacune des portions individuellement afin de former une sorte d'omelette.

Dans une petite poêle, mettre 1/4 de verre d'eau avec le Dashi,
et laisser le tout chauffer.

Ajouter ensuite la moitié de l'oignon et du poireau, et laisser cuire quelques minutes.

Ajouter la moitié des morceaux de poulet, 1 portion de sucre et de sauce soja.
Remuer le tout afin de bien incorporer l'assaisonnement.

Pendant que la viande cuit, casser un oeuf et le battre dans un bol.

Une fois que la viande est presque cuite et s'est colorée,
versez l'oeuf battu dessus en suivant le contour.

Couvrir la poêle, et laisser cuire quelques minutes.
Lorsque le contour de l'omelette est cuite,
éteignez le feu et laisser finir de cuire avec le couvercle (soit à la vapeur).

Mettre du riz dans un bol, et glisser l'omelette de poulet au-dessus du riz.

Répéter l'opération pour la 2ème portion.

Oyako_don_2

Oyako_don_3

parchemin Oyaka_Don

Pour ceux qui ne savent pas utiliser les baguettes, j'ai trouvé récemment des baguettes d'apprentissage - comme quoi !
Comme mes filles ont du mal à se faire à la technique du maniement des baguettes, même si à chaque fois que l'on mange asiatique, elles essayent. J'ai pris une paire de baguette d'apprentissage modèle enfant :

baguette_enfant

Je vous dis rien du succès avec le petit lapin rose !
Il existe aussi bien évidemment des versions adultes - et ce tant pour les droitiers que pour les gauchers. J'avoue que je ne les ai pas testé, n'en ayant pas besoin, et comme pour la version enfant, il faut des doigts de la taille des enfants : difficile de faire un retour sur les baguettes d'apprentissage.
(Trouvées chez ACE - rue Sainte Anne - magasin coréen où l'on trouve aussi des produits japonais, mais je suis sûre que cela doit se trouver sur internet !)

Contrat Creative Commons Tous les textes et photos contenus sur ce blog sont la propriété de Macaronette et Cie

Posté par Totchie à 07:58 - Plat d'ailleurs - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Oyaka Don

    Géniales les baguettes d'apprentissage!!T recette m'a l'air super bonne et je pense que je vais la tenter ce WE.
    bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

    Posté par 4'ine, 11 mars 2011 à 08:06 | | Répondre
  • On commence à trouver du dashi un peu partout, par ici ... mais pas encore ces jolies baguettes ! Ce sont les rois du fun, ces japonais ... ;o) Moi aussi, je me suis mise aux mangas avec les "Gouttes de Dieu", de Tadashi Agi. Tu connais ? C'est Juliette, du blog La cuisine de Juliette, qui nous a fait découvrir ça et c'est vrai que c'est vite addictif .. Et puis il donne envie de boire de beaux vins, celui-là, en plus ... ;o)
    Bravo pour ta soupe, parfaitement dans mes goûts.
    Bisous et bonne journée
    Hélène

    Posté par Hélène (Cannes), 11 mars 2011 à 08:10 | | Répondre
  • Bon, j'ai trop picolé avec les Gouttes de Dieux, il faut croire, à moins que ce ne soit le dashi qui me tourne la tête ... Je ne parlais pas de ta soupe mais de ton petit bol, bien sûr ! ;o)))
    Re-bises

    Posté par Hélène (Cannes), 11 mars 2011 à 08:12 | | Répondre
  • Pour les baguettes, un, ça s'apprend vite, deux, un bout de papier plié et un élastique ça fait l'affaire
    (j'ai un sac à main comme marie poppins, y a de tout dedan)
    Merci pour les astuces
    Bonne journée

    Posté par Catherine, 11 mars 2011 à 08:19 | | Répondre
  • je ne connaissais pas cette recette ... merci ma belle !!
    et j'adore tes baguettes d'apprentissage ! lol !
    bises

    Posté par cecile en balade, 11 mars 2011 à 09:18 | | Répondre
  • Superbe recette ! Je prends
    Bisous

    Posté par Eva, 11 mars 2011 à 10:09 | | Répondre
  • Tu me tentes beaucoupavec ta recette !

    Posté par Clemence, 11 mars 2011 à 10:24 | | Répondre
  • Génial se petit exposé ! je ne connais pas mais je prends note !! bisous

    Posté par recettedumonde, 11 mars 2011 à 11:10 | | Répondre
  • En passant chez toi on apprend une foule de choses!!je ne connais pas cette recette mais elle me tente beaucoup!!!Bisous!!!

    Posté par dani, 11 mars 2011 à 13:10 | | Répondre
  • Trop marrantes ces baguettes. Je ne suis pas trop fan de la nourriture japonaise. D'un autre côté, je n'ai jamais testé que les 4 sushis vendus en grande surface, hi!!!! Mais ton potage, je ne demande qu'à goûter! Bisous

    Posté par Val, 11 mars 2011 à 13:55 | | Répondre
  • Belle recette!! Moi aussi je prend les baguettes d'apprentissage parce que pas très douée!
    Bonne journée Prici

    Posté par prici, 11 mars 2011 à 14:34 | | Répondre
  • Merci pour cette bonne recette, nous avons tous aujourd'hui une pensée pour les habitants du Japon qui vivent des moments dramatiques ! Amicalement, Jeanne

    Posté par jeanne, 11 mars 2011 à 17:24 | | Répondre
  • très sympa a recette je ne connaissait pas !!!!

    Posté par Jéro, 11 mars 2011 à 19:18 | | Répondre
  • EXCELLENT !!!!!

    Il m'en faut !!!! elles sont extra ces baguettes, et version enfant ou adulte, on n'a qu'une envioe : venir picorer dans ton bol !!!!!!!!!!

    Posté par Lolie, 11 mars 2011 à 20:31 | | Répondre
  • Bonsoir Macaronette,
    J'adore la cuisine asiatique, mais je ne connais pas particulièrement la cuisine japonnaise.
    Ton Oyaka Don est plein de promesses ...

    Une pensée pour eux en cette difficile épreuve causée par le Tsunami, souhaitons leur beaucoup de courage et une grosse pensée à cette population si accueillante.

    Bon week-end,
    Bises,
    Patricia

    Posté par Patricia, 11 mars 2011 à 20:36 | | Répondre
  • Hum, ça donne envie! J'adore les soupes japonaises avec plein de bonnes choses dedans!

    Posté par Gen, 11 mars 2011 à 22:04 | | Répondre
  • Je n'ose pas me lancer dans ce type de cuisine... j'adore pourtant!!! et en plus je crois que je m'étais même acheté un livre de recettes!!! Je ne l'ai jamais ouvert.
    Ton billet me motive donc!
    Bisous, bon week-end Sandrine.

    Posté par Coralie, 12 mars 2011 à 07:46 | | Répondre
  • Je n'y connais rien ou presue à la cuisine japonaise mais c'est très tentant! Et n'hésites pas à aller te poser sur le nuage de lait de Fée Praline qui nous fait partager de délicieuses recettes japonaises et asiatiques... son blog: http://unnuagedelait.canalblog.com/
    Et pensée à toutes ces victimes.
    A bientôt
    Marjorie

    Posté par Fées Mains, 12 mars 2011 à 17:03 | | Répondre
  • merci pour cette recette et les précieux renseignements

    Posté par cuisineplurielle, 13 mars 2011 à 08:04 | | Répondre
  • Effectivement la cuisine japonaise est hyper technique come le montre ta recette, notamment parce que les ingredients nous sont inconnus. Donc bravo de t'etre lancee et d'avoir reussit ! Et une petite pensee pour eux de ma part egalement...

    Posté par Antoine, 13 mars 2011 à 17:59 | | Répondre
  • C'est joli cette petite recette

    Posté par Riri-cuisine, 13 mars 2011 à 19:20 | | Répondre
  • Nous pensons bien à eux. Merci pour cette pensée via cette belle recette...

    Posté par Laurette, 13 mars 2011 à 21:36 | | Répondre
  • comme elles sont belles tes baguettes! j'aurai du mal par contre à faire ta recette en copié/collé, pas vraiment de magasins spécialisés par chez nous!
    bisou et bonne semaine

    Posté par Caillebotte, 13 mars 2011 à 21:50 | | Répondre
  • J'adore ton article avec toutes ses bonnes adresses même s'il me rappelle que moi, la parisienne arpentant les rues de sa ville et connaissant tous les coins, j'a décroché depuis maintenant (trop) longtemps. J'ai entendu parler de ce nouvel engouement et de la floraison de restaurants japonisants. Nous avons quelques adresses à Halifax et à New York, ça le fait aussi, d'accord. Je me joins à toi pour le soutien aux japonais et je me fierai à toi pour les bonnes adresses et pour réaliser ce plat en pensant à tous ceux qui sont dans la peine. Bisous pour la semaine, je vais partir faire la St Patrick, je ne serai pas là avant le week-end prochain.

    Posté par Boljo, 14 mars 2011 à 01:26 | | Répondre
  • Moi aussi j'ai succombé aux délices de l'Oyako-don, un vrai délice si vite préparé. Un vrai plat de tous les jours.
    (Je souris car je vois que Marjorie me fait ma pub!)

    Posté par Praline, 14 mars 2011 à 10:37 | | Répondre
  • J'aime beaucoup la cuisine asiatique et je suis certaine que ce plat Japonais me plairait !

    Bises
    Dan

    Posté par Dan, 14 mars 2011 à 19:02 | | Répondre
  • J'aime beaucoup la cuisine asiatique car je la trouve riche savoureuse, diététique. J'en prendrais bien un bol de ton don. Bravo pour tous les travaux de recherches et boulot que ça t'a occasionné. BIz bien cordiale

    Posté par veb, 14 mars 2011 à 22:24 | | Répondre
  • Trop bien ces baguettes, morte! J'aime beaucoup ta soupe, la cuisine asiatique est tellement savoureuse.

    Posté par chef cuistot, 26 mars 2011 à 16:31 | | Répondre
  • Hummmm ! Encore une belle recette japonaise à tester.

    Posté par Gagaie, 24 septembre 2017 à 12:56 | | Répondre
Nouveau commentaire