Macaronette et cie

Et pourquoi pas vous donnez envie de cuisiner, et de partager mes recettes de cuisine, mes découvertes culinaires, mes envies, coups de coeur. La cuisine c'est le lieu le plus conviviale et de partage.

12 octobre 2015

Découverte de l'aubergine amère : Poulet, aubergines et pommes de terre façon Bharli Vangi-Batata

Ce week-end à l'occasion d'une sympathique et gourmande visite, j'ai fait quelques courses dans le quartier indien près de Gare de l'Est. Cela faisait un moment que je n'avais pas eu l'occasion d'y trainer.

Comme le quartier nipon-coréen et le quartier asiatique, le quartier indien est pour moi un lieu de perdition et de milles et une trouvaille :o)

Après les achats traditionnels : feuilles de curry, paneer, parval, épices en tout genre, gomme arabique... Ce fût l'occasion de découvrir une étonnante variété d'aubergines, dont bien évidemment avant même de savoir quoi en faire, j'ai pris quelques beaux spécimens.

Ces jolies aubergines dans mon panier, je savais vers qui me tourner pour savoir quoi en faire. Un grand merci à ma chère Apolina du blog Bombay-Bruxelles, qui sait si bien nous faire découvrir et partager sa cuisine indienne. Et aussi à Barbara, grâce à qui j'ai aussi découvert que ces aubergines sont utilisées dans la cuisine africaine.

Cette variété d'aubergines est appelée "aubergine amère" ou "aubergine africaine" (Solanum aethiopicum).

Avec ce nom vous aurez compris que ce n'est pas une variété moderne d'aubergines comme celles dont nous avons l'habitude, elle nécessite donc de bien les faire dégorger avant de les préparer pour leur retirer une partie de leur eau de végétation et ainsi de leur amertume.

En Inde, on parle de "lasun brinjal" et au Sénégal on les appele les "diakhatous" (elle rentre notamment dans la composition du plat national sénégalais : thiéboudièn), etdans d'autres régions on les appelle gilo ou jiló.

  

Ces aubergines ressembleraient presque à des tomates vertes, mais dès qu'elles sont coupées, ce ne sont clairement pas des tomates ;o).

Elles peuvent se manger vertes ou à pleine maturité lorsqu'elles deviennent rouge ou mauve foncé. Cependant, on préfére les consommer vertes car c'est là qu'elles sont les moins amères.

Pour leur faire honneur, j'ai utilisé les ingrédients de la recette de Bharli Vangi-Batata d'Apolina, que j'ai arrangé quelque peu puisque ces aubergines ne sont pas facile à farcir.
J'y ai ajouté ma touche personnelle en en faisant un plat complet avec l'ajout de poulet.

Une prochaine fois, je les tenterais avec une recette africaine.

Bien évidemment, si vous n'avez pas ce type d'aubergines, vous pouvez réaliser cette recette avec des aubergines classiques.
          

Poulet, aubergines et pommes de terre
     

façon Bharli Vangi-Batata
        

Pour 4 personnes

Ingrédients

500 g de petites aubergines
5 petites pommes de terres (type binjte)
4 blancs de poulet

1 c. à soupe de concentré de tamarin
250 ml de l’eau chaude
1 oignon
1 c. à soupe d'huilee
50 g de noix de coco râpée
70 g de cacahuètes salées
1 c. à café de piment en poudre
½ c. à café de cumin en poudre
½ c. à café de curcuma en poudre
1 c. à café de garam masala
1 c. à café de sucre cassonade
sel

Laver et couper les aubergines et les faire dégorger au sel.

Diluer le concentré de tamarin dans l’eau chaude.

Eplucher et laver les pommes de terre et les couper en morceaux.
Eplucher et ciseler l'oignon.

Découper le blanc de poulet en morceaux

Mélanger la noix de coco, les cacahuètes hachées, le piment, le cumin, le curcuma, le sucre et le garam massala.

Faire revenir l'oignon dans l'huile. Puis ajouter les morceaux de poulets et les faire sauter.
Ajouter les légumes, baisser le feu et couvrir pendant 1 minutes.
Ajouter l'eau au tamarin et si besoin ajouter de l'eau afin de couvrir les ingrédients.
Assaisonner si besoin.

Cuire à couvert pendant 15 - 20 minutes.

Déguster avec du pain ou du riz.

  

 N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis,
ou liker sur FB ou twitter si ce billet vous a plu.

Licence Creative Commons Tous les textes et photos contenus sur ce blog sont la propriété de Sandrine CHAUVIN alias Macaronette et Cie

Posté par Totchie à 20:06 - Plat d'ailleurs - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires sur Découverte de l'aubergine amère : Poulet, aubergines et pommes de terre façon Bharli Vangi-Batata

    Je crois qu'il y a un vendeur sur le marché d'Arles où je peux en trouver! Bisous

    Posté par lespassionsdeval, 12 octobre 2015 à 20:23 | | Répondre
  • J'ai vécu en Afrique et je n'ai jamais vu ces aubergines ! Une belle découverte Bizzzzzzz

    Posté par 4ine81, 12 octobre 2015 à 20:58 | | Répondre
  • très sympa cette recette !

    Posté par bree13, 12 octobre 2015 à 21:40 | | Répondre
  • Elles est NIPPONE ni mauvaise cette recette. Bravo! de nous faire découvrir des légumes, dont j'ignorais totalement l’existence.
    Gérald

    Posté par GG_93, 13 octobre 2015 à 10:35 | | Répondre
  • hum....merci du partage!

    Posté par sandraheraud, 13 octobre 2015 à 13:58 | | Répondre
  • merci pour cette jolie découverte!!!! bisous

    Posté par sotis, 13 octobre 2015 à 15:26 | | Répondre
  • C'est toujours un "challenge"de cuisiner un légume ou un fruit ou autre qu'on n'a jamais rencontré! Bravo à toi pour ce partage! J'essaierais volontiers avec ces aubergines un curry avec aussi de la courge butternut comme je l'ai fait hier !

    Posté par betsa, 19 octobre 2015 à 08:35 | | Répondre
  • J'en vois de temps à autres chez Grand Frais, mais je n'ai jamais franchi le cap d'en acheter... Je n'aime pas l'amertume, du coup, j'ai dû mal à me lancer dans l'aventure
    Voir ton plat me tente bien, mais peur que ce soit trop amer...
    Bonne soirée
    Bisous

    Posté par plume_d_argent, 19 octobre 2015 à 20:00 | | Répondre
  • Merci beaucoup de cette recette, Elles sont nombreuses, ces aubergines au Mali et dans la sous région. Les femmes les mangent dans l'état, particulièrement lorsqu'elles sont enceintes ! je les utilise beaucoup, à la place des aunergines violettes en y ajoutant quelques patates douces et des dattes du désert, dans la sauce Mafé composée de beurre d'arachide : Un délice !
    Je suis heureuse de diffuser votre blog ! Bravo.

    Posté par Chelo, 22 novembre 2015 à 15:02 | | Répondre
  • Excellent plat ! J'étais embarrassé avec ces aubergines que j'avais achetées par hasard et que j'ai sauvées avec cette recette.
    Petite amertume dans la bouche après le repas, mais rien de méchant .
    Bravo ! Et merci.

    Posté par Patrick, 21 août 2016 à 14:28 | | Répondre
    • C'est vrai qu'elles sont amères.
      Merci de votre retour et au plaisir.
      Macaronette

      Posté par Totchie, 23 août 2016 à 10:09 | | Répondre
  • Excellent plat ! J'étais embarrassé avec ces aubergines que j'avais achetées par hasard et que j'ai sauvées avec cette recette.
    Petite amertume dans la bouche après le repas, mais rien de méchant .
    Bravo ! Et merci.

    Posté par Patrick, 21 août 2016 à 14:28 | | Répondre
  • Excellent plat ! J'étais embarrassé avec ces aubergines que j'avais achetées par hasard et que j'ai sauvées avec cette recette.
    Petite amertume dans la bouche après le repas, mais rien de méchant .
    Bravo ! Et merci.

    Posté par Patrick, 21 août 2016 à 14:28 | | Répondre
Nouveau commentaire