Macaronette et cie

Et pourquoi pas vous donnez envie de cuisiner, et de partager mes recettes de cuisine, mes découvertes culinaires, mes envies, coups de coeur. La cuisine c'est le lieu le plus conviviale et de partage.

08 décembre 2015

Retour sur la Battle de cuisine coréenne... et en prime la recette du Bibimbap (비빔밥)

Si vous vous souvenez, je vous avais raconté que j'allais participer à une battle autour de la cuisine coréenne organisée à l'Atelier de 750 g par le Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales coréen et la Korea AGro-Fisheries & Food Trade Corp.

Ministry of Agriculture, Food and Rural Affairs                       at 한국농수산식품유통공사

Comme toujours chez 750 g, les battles sont plus amicales et conviviales qu'une véritable compétition.

Nous étions 4 joyeuses équipes à avoir été invitées pour cette battle autour de la cuisine coréenne. Arrivée à l'Atelier, les équipes se réuniront par 2 pour une Battle Chef Ju contre Chef Damien :o)


Crédit photo Sylvain Bertrand

Mon équipe composée d'Angélique, Aude et Julien s'associe à l'équipe de Margot composée de Christelle, Brigitte, Le-Yin et Fred.

Mais avant de commencer à cuisiner, tout commence par une présentation de Chef Ju et de M. Lee (de la Korea AGro-Fisheries & Food Trade Corp) des traditions culinaires, des repas pris en Corée tous essentiellement salés dont le riz est un élément important, de l'importance de l'harmonie et de l'équilibre des plats, essentiellement composés de légumes. 


Crédit photo Sylvain Bertrand

Chef Ju nous présente ensuite les produits de base de la cuisine coréenne : sauce soja, pâte fermentée de soja et pâte fermentée de piment. Vous l'aurez compris, la fermentation joue un rôle important dans la cuisine coréenne.
On connait le Kimchi : chou fermenté pimenté, mais la fermentation est partout dans la tradition culinaire coréenne.

    
Crédit photo Sylvain Bertrand

Après cette introduction, on nous donne les 3 fiches des 3 recettes que nous allons réalisé. 3 plats de fêtes de la cuisine coréenne : le japchae (vermicelles de patate douce sautés aux légumes et à la viande), le bulgogi (soit le barbecue coréen) et le bibimpap (bol de riz aux légumes avec une sauce de viande et piment)

Chacune des équipes se met à son poste, et Margot et moi répartissons les tâches de chacun.


Crédit photo Sylvain Bertrand

Pendant la préparation des 3 plats, nous découvrons avec Chef Ju l'importance de la découpe de chaque légume, et de leur cuisson individuelle. Chacun s'atèle au mieux et très sérieusement aux différentes étapes des recettes.

   
Crédit photo Sylvain Bertrand

 
Crédit photo Sylvain Bertrand

Crédit photo Sylvain Bertrand
Crédit photo Sylvain Bertrand

Après moultes préparations, sous l'oeil attentif de Chef Ju, nous sortons nos 3 plats avec la fierté du travail accompli et surtout le bonheur de pour enfin y goûter... et oui c'est pas le tout de cuisiner :o)


Crédit photo Sylvain Bertrand

   
Crédit photo Sylvain Bertrand

Comme tout atelier, ce fût le bonheur et la joie de le partager avec une équipe géniale, dans la bonne humeur. Merci les filles :o) on remet ça dès que possible !


Crédit photo Sylvain Bertrand

Je souhaite sincèrement remercier Chef Damien, Cécile, Frédéric et leur commis pour nous avoir permis, comme toujours, grâce à une organisation impeccable, de profiter pleinement de cette soirée.

Un grand grand merci à Chef Ju auprès de qui se fut un grand bonheur d'être coachée, de cuisiner et d'apprendre certaines astuces propres à la cuisine coréenne mais pas que. Merci de ta gentillesse et de tes encouragements.

Merci à M. Lee pour le partage sur la culture et les produits coréens.

Et biensûr un clin d'oeil à Sylvain pour ses photos qui permettent d'imager ce billet s'agissant de l'atelier :o)

Et pour finir,
une recette que nous avons appris lors de cette amicale Battle : le bibimbap.

J'ai bien souvent mangé du Bibimbap (비빔밥) dans quelques restaurants de Paris lorsque je travaillais près du quartier de l'Opéra, mais je n'avais pas encore pris le temps de rechercher comment en faire maison.
La Battle autour de la cuisine coréenne fut l'occasion d'apprendre à faire ce plat typiquement coréen sous la direction de Chef JU. Quoi de mieux me direz-vous, que d'apprendre la cuisine coréenne avec une Chef coréenne ?

Le Bibimbap (비빔밥) est un plat qui demande un peu de préparation afin de découper et cuisiner individuellement chaque ingrédient qui le composent. Je citerais là, la Chef JU à propos de la cuisine coréenne : "C'est beaucoup de préparation pour pas grande chose".

Ce plat coréen, qui peut paraître simple, composé du riz, de divers légumes, d’un peu de viande marinée et d’une sauce piquante (particulièrement piquante je dirais même), le tout réhaussé d'un oeuf, mais en fin de compte, c'est un plat parfaitement complet et équilibré avec une grande dose de légumes plein de saveur et de vitamine. Les légumes sont en effet cuits rapidement afin de ne pas en altérer les qualités.

Même si aujourd'hui, on le consomme tout le temps, le Bibimbap est un plat de fête traditionnellement servi pour les fêtes de fin d'année.

La cuisine coréenne aime les produits fermentés, comme le kimchi qui est aujourd'hui assez populaire en France, mais aussi la pâte de soja fermentée beaucoup plus forte que la japonaise, et l'incontournable Gochujang (고추장 - dont je vous ai déjà parlé ici) soit de la pâte de piment fermentée.

Ici, c'est une recette parmi des centaines d'autres, car on peut changer les légumes et la viande comme on le souhaite :o) et selon la saison.

Le Bibimbap réalisé, il faut bien en apprécier le côté esthétique lorsqu'on vous le sert... Car pour le manger, on mélange tout ! Ce qui est au final très amusant à faire, d'autant que c'est un délice.

Un plat complet que je vous invite à tenter.
Nota : vous n'étes pas obligés de le pimenter, il est possible de remplacer le piment par de la sauce tomate ;o) - c'est ce que nous avons fait pour nos filles.
       

Bibimbap (비빔밥)
     

Pour 4 personnes

Recette de la Chef JU

Ingrédients

450 g de riz japonais (mieux vaut un riz japonais qu'un riz à risotto qui est beaucoup trop crémeux)
300 g de courgette
200 g de carotte
150 g d'oignon
200 g de shiitake frais (ou autres champignons - ici des white shimeji, mais on peut très bien à défaut de champignons coréens utiliser des champignons de Paris - ici pour une présentation des champignons car ce sont les mêmes que dans la fondue japonaise)
170 g de viande hachée (boeuf ou porc)
1 oeuf
huile de tournesol

Pour la marinade

3 gousses d'ail hachés
25 ml de sauce soja
15 g de sucre
15 ml d'huile de sésame grillé
poivre moulu

Pour la sauce piquante

100 g de Gochujang (pâte de piment fermentée) (en magasin coréen ou sur le net)
20 g de viande haché (boeuf ou porc)
1 gousse d'ail haché
20 g de sucre
50 g d'eau
10 ml d'huile de sésame

Laver le riz à l'eau froide jusqu'à ce que l'eau devienne claire.

  

Faire cuire à l'autocuiseur ou dans une cocotte en recouvrant d'eau
(jusqu'à la hauteur de votre 1ère falange de doigt posé sur le riz).

Laver, et couper en julienne la courgette.
Eplucher, laver et couper en julienne la carotte.
Eplucher et émincer l'oignon.

   

Couper en julienne les champignons de type shiitaké.
Si vous mettez aussi des shimeji, nettoyer les mais garder les entiers

   

Préparer la marinade en mélanger tous les ingrédients,
puis ajouter à la viande et mélanger.
Filmer et laisser mariner.

Dans une poêle, préparer la sauce piquante :
Mettre un peu d'huile, et faire revenir l'ail, puis ajouter la viande et faire revenir en écrasant.
Ajouter ensuite la pâte de piment, le sucre, l'eau et laisser réduire quelques minutes à feux doux.

  

Ajouter en fin de cuisson l'huile de sesame grillé.
Réserver.

Dans une poêle chaude avec un peu d'huile, faire sauter un par un chacun des légumes, puis la viande marinée séparément.
Réserver au chaud.
Faire cuire un oeuf à la poêle.

Servir le riz dans un bol en dôme, disposer une portion de chacun des légumes et de la viande joliment sur le riz.

 

Déposer au centre un peu de sauce piquante (mieux vaut l'ajouter petit à petit car c'est très fort).
Déposer l'oeuf sur le dessus et servir de suite.

 

Pour le manger : on mélange tout :o)

 N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis,
ou liker sur FB ou twitter si ce billet vous a plu.

Licence Creative Commons Tous les textes et photos contenus sur ce blog sont la propriété de Sandrine CHAUVIN alias Macaronette et Cie

Posté par Totchie à 22:30 - Plat d'ailleurs - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Retour sur la Battle de cuisine coréenne... et en prime la recette du Bibimbap (비빔밥)

    Une recette qui doit avoir un certain piquant mais qui fait envie bizzzzzzzzzz

    Posté par 4ine, 09 décembre 2015 à 06:37 | | Répondre
  • Un plaisir de lire cet article et découvrir cette recette

    Posté par yumelise, 09 décembre 2015 à 15:17 | | Répondre
  • Qu'est-ce que ça donne envie, holàlà! Il va falloir que je me mette en quête de ces ingrédients pour essayer! Si tu as des boutiques internet pour les produits coréens, je suis preneuse!
    Bisous

    Posté par plume_d_argent, 09 décembre 2015 à 23:31 | | Répondre
  • Je suis fan de ta recette il faudrait vraiment que j'essaye ^^ Très bel assemblage en tout cas

    Posté par The-FoodTrotter, 10 décembre 2015 à 20:24 | | Répondre
  • Les recettes de ma tendre amie sont toujours belles et tellement appétissantes 😍.
    Je pense très très souvent à toi. Énormes bisous 😍😍😍❤️❤️❤️❤️

    Posté par Geosand, 13 décembre 2015 à 00:05 | | Répondre
Nouveau commentaire