Macaronette et cie

Et pourquoi pas vous donnez envie de cuisiner, et de partager mes recettes de cuisine, mes découvertes culinaires, mes envies, coups de coeur. La cuisine c'est le lieu le plus conviviale et de partage.

15 mars 2016

Suisse de Valence

Nous sommes dans la période où je suis en pleine recherche de recettes traditionnelles et originales pour Pâques. Je crois qu’après Noël, c’est là où je m’amuse le plus en terme de traditions pâtissières.

Je pourrais classer cette recette tant dans les recettes de Pâques, que dans les gâteaux de nos régions. En effet ici, je vous emmène dans la Drôme, et plus précisément à Valence pour tester la recette du Suisse.

Le Suisse est un gâteau traditionnel à base de pâte sablée parfumée à la fleur d'oranger et des écorces d'oranges confites. En terme de goût et de texture, c'est un gâteau qui se rapproche du Soleil de Marcillac-Vallon.

On l'appelle Suisse car il a la forme d'un garde Suisse. Mais que fait un garde suisse du Vatican à Valence, me direz-vous ?

L'origine de ce gâteau est bien liée aux gardes suisses. A l'époque du Directoire, après l'annexion par la France des territoires pontificaux comme Avignon, Bonaparte fit prisonnier le Pape Pie VI et lui refusa de retourner au Vatican pour mourir. Le Pape mourru le 29 août 1799 à Valence, où son corps fût inhumé et resta 2 ans avant qu'on ne donne l'autorisation que sa dépouille retourne au Vatican.
Pendant ces 2 ans, l'histoire raconte que des gardes suisses du Vatican furent envoyé à Valence pour veiller sur les reliques du Pape Pie VI.

C'est à cette même époque et s'inspirant de la tenue de ces gardes suisses qu'un boulanger (ou une boulangère pour d'autre) de Valence créa ce gâteau, devenu depuis une spécialité de la ville.

Le Suisse se déguste traditionnellement pendant les fêtes de Pâques et notamment pendant le dimanche des Rameaux, jour de sa fête. Bien évidemment devenu spécialité de Valence, on peut en trouver toute l'année de nos jours.

La recette que j’ai utilisée est celle donnée par le Chef boulanger Denis Maurin de la Boulangerie Nivon, une institution à Valence. Ce chef est un fervant défenseur du suisse et de la tradition qui l'accompagne. Pour en maintenir la tradition et popularisé le Suisse, il a même créer depuis quelques années la Confrérie du Suisse.
Toujours dans ce même esprit, il n’a pas hésiter à en donner la recette traditionnelle sur le site internet de sa fameuse boulangerie, et même d'en montrer la fabrication en vidéo. C’est assez rare pour le noter, et qui donne envie de découvrir ses autres spécialités toutes aussi délicieuses.
A noter : sur le site de la boulangerie Nivon, il est possible d'acheter par correspondance certaines des spécialités de la maison, dont le fameux Suisse.

Mais place à la recette que j'ai divisé pour ne réaliser qu'un suisse.
         

Suisse de Valence
      

Pour 1 Suisse

Ingrédients

520 g de farine (T45)
150 g de beurre ramolli
160 g de sucre
2 oeufs (cela comprend l'oeuf pour la dorure)
4 g de bicarbonate
50 g d'écorces d'oranges confites
20 g de rhum brun
40 g d'eau de fleur d'oranger
1 c. à café de miel
2 grains de café ou 2 billes de chocolat

Couper en petits dés les écorces d'oranges confites.
Battre les oeufs dans un récipent.

Dans un récipient ou le bol d'un robot, crémer le beurre, le sucre, le bicarbonate et l'écorce d'orange confite.

Ajouter 60 g d'oeuf battu et bien mélanger. Puis ajouter le rhum et la fleur d'oranger.

Incorporer la farine (à l'aide de la feuille si vous utilisez un robot).
Inutile de pétrir la pâte, il faut juste que la pâte soit homogène.

Filmer la pâte et laisser la reposer au moins 30 minutes au frais.

Préchauffer le four à 190°C - 180°C.

Garder un morceau de pâte afin de faire les décorations du suisse.

Façonner le pâton en forme de fuseau un peu ventru, puis étaler la pâte au rouleau sur une épaisseur d'environ 3 cm.
Vous devez avoir une pâte de forme ovale.

   

A l'aide d'un couteau entailler 4 triangles au niveau de la tête et des épaules.
Puis découper l'entre-jambe, et entailler des encoches pour les bras de chaque côté.
Ecarter les bras et les jambes et arrondisser la tête.

 

Mélanger le miel avec le reste de l'oeuf battu, et dorer le suisse.
Cela permettra de coller les éléments de décoration.
Déposer le suisse sur une feuille de papier cuisson.

Etaler de la pâte sur une épaisseur de 3 mm, et découper un demi-cercle pour le chapeau.
Faire 2 boules pour le nez et le menton, et un boudin fin pour les moustaches.
Utiliser les grains de café ou les boules de chocolat pour faire les yeux.
Etaler de nouveau de la pâte et découper des bandes, et 12 boutons.

   

Décorer votre suisse.

   

   

Dorer votre suisse une seconde fois intégralement, et enfourner pour 30 minutes.Laisser refroidir sur une grille.
Il peut se conserver dans une boîte en métal quelques semaines.

  

 N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis,
ou liker sur FB ou twitter si ce billet vous a plu.

Licence Creative Commons Tous les textes et photos contenus sur ce blog sont la propriété de Sandrine CHAUVIN alias Macaronette et Cie


Commentaires sur Suisse de Valence

    C'est excatement ce que j'aime faire. En plus, tu me fais découvrir tes de nouvelles idees. Bisous

    Posté par lespassionsdeval, 15 mars 2016 à 09:21 | | Répondre
  • Félicitations..............je suis incapable de faire de si jolies choses.
    J'essaierai certainement un jour car c'est trop beau. Bisous Chris 06

    Posté par chris 06, 15 mars 2016 à 10:35 | | Répondre
  • Très joli ! cela fait longtemps que je n'ai pas pris le temps de réaliser un beau dessert ou un beau gâteau (qui ressemble à une brioche) comme celle-ci !

    Posté par florianeperino, 15 mars 2016 à 13:43 | | Répondre
  • wahou c'est tout simplement magnifique!!!! bisous

    Posté par sotis, 15 mars 2016 à 15:28 | | Répondre
  • Il est mimi !!

    Posté par Chris, 15 mars 2016 à 19:43 | | Répondre
  • Superbe réalisation ! J'aime ses saveurs !

    Posté par Lou, 15 mars 2016 à 20:23 | | Répondre
  • très joli !

    Posté par bree13, 16 mars 2016 à 06:28 | | Répondre
  • Oh trop bien je ne connaissais pas l'histoire ni même le bonhomme à part les St Nicolas de l'est qui ont une vague ressemblance . Bizzzzzzz

    Posté par 4ine, 16 mars 2016 à 12:51 | | Répondre
  • Trop jolie!

    Posté par pauline, 16 mars 2016 à 23:00 | | Répondre
Nouveau commentaire