Macaronette et cie

Et pourquoi pas vous donnez envie de cuisiner, et de partager mes recettes de cuisine, mes découvertes culinaires, mes envies, coups de coeur. La cuisine c'est le lieu le plus conviviale et de partage.

08 juin 2016

Zòng zi (粽子) - Gâteaux de riz gluant triangulaires fourrés (2 versions pour le plaisir)

Savez-vous que demain jeudi 9 juin pour les chinois, ce sera la fête des bateaux-dragon (端午节 - duānwǔ jié) ? Maintenant vous le savez :o) Ce sera un jour férié en Chine.

La fête des bateaux-dragon est célébrée le 5 du 5ème mois lunaire, d'où son autre appellation de "fête du Double cinq". On dit qu’elle marque l’entrée dans les chaleurs de l’été... et vu la météo du jour ça a l'air de marcher !

Outre de multiples festivités, c'est l'occasion du festival des bateaux dragons (fête inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'humanité de UNESCO depuis 2009), où a lieu des courses de bateaux-dragons. Au Japon, elle se rapproche de la fête des enfants japonaise chimaki ち まき.

S'agissant de la fête des bateaux-dragon, elle est en l'honneur du premier poête Qu Yuan (屈原). La légende dit qu'après l'invasion du royaume et l'écriture de son dernier poême, il alla se noyer. Les habitants en allant rechercher son corps, jetèrent des boulettes de riz gluant enveloppées de feuilles de bambous - Zòng zi (粽子) - pour éviter que les poissons ne mangent son corps.

Depuis lors pour la fête des bateaux-dragon, il est de tradition de préparer des  Zòng zi (粽子). Il s'agit de riz gluant cuit à la vapeur ou bouillie enveloppé dans des feuilles de bambous. Le riz peut être salé ou sucré et fourré de différentes garnitures.

Personnellement je n'ai pas eu l'occasion d'être en Chine pour la fête des bateaux-dragon, ce qui fait que j'ai au final découvert ce qu'étaient les triangles entourés de feuilles de bambous suspendus grâce à ma copine Margot (Recette d'une chinoise).

Pour réaliser des Zòng zi (粽子), il faut trouver des feuilles de bambou.

 

On trouve assez facilement des feuilles de bambous séchées dans les grands supermarchés asiatiques (Tang Frères ou Paris Store...). Elles donnent le goût si caractérisque de ces petits triangles (que l'on peut aussi trouver tout fait dans les magasins, mais c'est mieux de les faire maison).

Pour utiliser les feuilles de bambous séchées, on les assouplit. A noter mieux vaut les laver avant de les préparer en les trempant dans l'eau et les essuyant.

Si vous n'en trouvez pas vous pourrez les remplacer par des feuilles de bananier, mais cela ne donne pas le même goût. J'ai tenté de faire des Zòng zi (粽子) avec des feuilles de Pandamus (ou feuilles parfumées) mais elles sont vraiment trop étroites.

S'agissant du riz, il faut prendre du riz gluant.

Le riz gluant est un riz très collant et amidonné. Il ne faut pas le confondre avec les riz dit japonais, qui est amidonné mais beaucoup moins (et qu'on utilise pour les sushi ou maki) - bien qu'il existe une variété de riz japonais gluante qui sert pour la fabrication des mochis. Comme pour toute variété de riz, il existe différents types de riz gluant : long, rond, noir, rouge...

J'ai testé les Zòng zi (粽子) avec 2 types de riz gluant, et perso je préfére le riz gluant rond.

Ici je vous propose 2 versions : 1 proche de la traditionnelle et une version plus personnelle.

Pour la 1ère version : j'ai fourré mes Zòng zi (粽子) avec de la jujube (Ziziphus zizyphus) ou datte chinoise ou de Pékin.

La jujube, fruit du jujubier, est cultivée en Chine depuis des millénaires. Par chez nous, on le cultive dans le Languedoc, où on l'appelle le chichourlier.
Petit fruit de forme ovale, vous trouverez de la jujube dans les supermarchés asiatiques. Elle se présente soit confite comme des dattes (au milieu sur la photo ci-dessus, appelée alors "datte chinoise" ou "datte de Pékin") ou déshydratée (à gauche).
Je vous avais déjà proposé des recettes à base de jujube.

datte

En Chine, les gens mangent aussi la jujube fraîche telle que, comme on mangerait une pomme chez nous. Ci-dessous des jujubes croisées à la sortie du temple du ciel.
Chez nous, il m'est déjà arrivé d'en trouver des fraîche à Grand Frais lorsque c'est la saison.

DSCF4160

En principe pour les Zòng zi (粽子), on utilise de la jujube séchée que l'on réhydrate. Comme ce n'est pas la forme de jujube que je préfére, j'ai utilisé la jujube sous sa forme confite.
       

粽子甜枣 (Zòngzi tián zǎo)
    

Gâteaux de riz gluant
     
à la jujube sucrée
     

Pour 5 - 6 Zòng zi

Ingrédients

200 g de riz gluant
30 g de sucre (optionnel - en principe il n'y a pas de sucre)
Environ une vingtaine de jujube sucrée (datte chinoise)
12 feuilles de bambous séchées

Laisser le riz tremper dans de l'eau froide au moins 2 heures (voir une nuit).

(si vous prenez des jujubes séchées - les laisser tremper dans l'eau tiède pendant 2 heures au moins).

Préparer les feuilles de bambous :

Nettoyer les feuilles avec une feuille de sopalin humide
Les mettre dans une marmite avec de  l'eau froide,
porter le tout à ébullition pendant 5 minutes.
Arrêter le feu et laisser les tremper 20 minutes de plus dans l'eau chaude de cuisson, puis on les laisse sécher.

Egoutter le riz et mélanger le sucre avec le riz

Former les Zòng zi : je vous mets le lien vers la vidéo de Margot plus parlante que mes photos.

A noter : il faut couper la queue des feuilles avant de les plier.

   

Remplir les Zòngzi alternativement de riz, puis de jujube.
Refermer les Zòngzi et les attacher avec une ficelle.

Plonger les 30 minutes dans l'eau bouillante.
Egouter et laisser refroidir un peu.

 

         
Pour la 2ème version de Zòng zi (粽子), je ne suis pas certaine que ce soit très traditionnelle. Ici j'ai juste eu envie de faire une version peut-être plus abordable pour les occidentaux avec des goûts plus connus.
     

粽子椰子香蕉 
         

(Zòngzi xiāngjiāo yēzi)
      

Gâteaux de riz gluant coco - banane
     

Pour 5 - 6 Zòng zi

Ingrédients

200 g de riz gluant
30 g de sucre (optionnel - en principe il n'y a pas de sucre - vous pouvez en mettre plus si vous souhaitez, selon votre goût)
30 g de poudre de noix de coco
1 banane (juste mûre)
12 feuilles de bambous séchées

Laisser le riz tremper dans de l'eau froide au moins 2 heures (voir une nuit).

Préparer les feuilles de bambous :
Procéder comme la recette précédente.

Egoutter le riz et mélanger le sucre et la poudre de noix de coco avec le riz.
Eplucher et couper la banane en morceaux.

Former les Zòng zi : je vous mets le lien vers la vidéo de Margot plus parlante que mes photos.

Remplir les Zòngzi alternativement de riz, puis de morceaux de banane.
Refermer les Zòngzi et les attacher avec une ficelle.

Plonger les 30 minutes dans l'eau bouillante.
Egouter et laisser refroidir un peu.

  

Très bonne fête des bateaux-dragon :o)
     

 N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis,
ou liker sur FB ou twitter si ce billet vous a plu.

Licence Creative Commons Tous les textes et photos contenus sur ce blog sont la propriété de Sandrine CHAUVIN alias Macaronette et Cie


Commentaires sur Zòng zi (粽子) - Gâteaux de riz gluant triangulaires fourrés (2 versions pour le plaisir)

    J'adore ton blog les recettes sont tellement bien présentées, ça fait toujours pro, on dirait que peu importe ce que tu essayes aussi exotique soit-il ça a l'air facile et naturel, comme ces zong zi très appétissants, notamment ceux banane-noix de coco

    Posté par The-FoodTrotter, 10 juin 2016 à 10:02 | | Répondre
Nouveau commentaire