Macaronette et cie

Et pourquoi pas vous donnez envie de cuisiner, et de partager mes recettes de cuisine, mes découvertes culinaires, mes envies, coups de coeur. La cuisine c'est le lieu le plus conviviale et de partage.

06 juillet 2016

Petit coup de gueule

Cela fait bien trop longtemps que j'aurais dû insérer ce message, bien trop de sollicitations sans réagir ou uniquement en privé, bien trop d'échanges avec des truands, des personnes de bien peu de considération, de profiteurs...

Bref, j'ai inséré ce matin dans la marge de mon blog un message à vous blogueurs ! A vous qui êtes sollicités quelque fois ou des centaines de fois par des gens de peu de scrupule, qui vous font miroiter popularité, gloire et prestige par des référencements sur leur site, leur magazine...

et le tout gratuitement, contre un bon de réduction sur leur site marchand ou contre quelques produits !

Je ne joue pas ici les Diva (merci Philou pour le terme je n'y avais pas pensé), je n'ai aucune vélléité à être célébre ou même à faire de mon blog un commerce (j'ai déjà fait le test de l'auto-entreprise pour être dans la légalité... ça coûte trop cher en France de tenter d'être dans les clous - et je tire mon chapeau à tous les auto-entrepreneurs qu'on matraque avec les charges et impôts).

Blogueurs : lorsque vous dites oui à des sollicitations pour donner gratuitement l'usage de vos photos, textes ou recettes, vous vous faites prendre pour un gogo, une vache à lait qui va travailler gratuitement ! Calculer le nombre d'heures que vous passez à faire vos billets, vos photos et écrire vos textes... et dites moi si au travail (là où vous exigez un salaire pour faire votre travail) vous seriez prêt à travailler juste pour le plaisir de vos chefs ou de vos clients ?

Outre le fait de faire du bénévolat pour des profiteurs qui feront de l'argent sur votre dos, ce qui m'horripile le plus c'est surtout l'absence de conditions !

Pour vous donner le dernier des exemples qui me fait écrire aujourd'hui ce billet : voici la demande qui m'a été faite :

"Bonjour
je suis journaliste pour ........... magazine. Nous choisissons pour chaque numéro une recette publiée sur différents blogs culinaires ou santé. Nous désirons publier une de vos recettes avec votre accord. merci"
(Nota : Je ne citerais pas le nom de ce magazine, je ne souhaite pas leur faire de la publicité. De plus, c'est souvent le même genre de texte quel que soit le demandeur.)

Si vous répondez oui sans rien demander d'autre :

- cela implique que ce magazine pourra prendre n'importe quelle photo et recette de son choix, voir même plusieurs ! et oui vous n'avez rien limité !

- cela implique que ce magazine pourra utiliser votre recette et photo dans son magazine mais comme rien n'est limité, il pourra aussi parfaitement le mettre sur un autre support (site web, plaquette...),

- et comme vous n'avez rien dit sauf oui : et bien libre à ce magazine de faire ce qu'il veut, puisque le mail ne promet même pas de vous référencer.

Le comble c'est qu'une fois la recette publiée, il vous faudra l'acheter avec vos propres deniers,
pour vous gargariser d'avoir votre recette dans un magazine !

Double gogo, car bien souvent, on ne vous l'enverra même pas gratuitement - faut pas déconner !

Lorsque j'ai demandé par curiosité à cette pseudo journaliste quelle recette, et dans quelles conditions ils souhaitaient publier (ce qui est légitime au vu de mon droit d'auteur - et oui blogueur, juridiquement tu es auteur aux yeux de la loi), la réponse fût :

"pas de conditions particulières, 
on cite le blog sous la recette 
si vous désirez m'envoyer un paragraphe de présentation et votre photo ce sera avec plaisir"
Pas de conditions ! Ce qui en gros donne le droit à ce magazine d'utiliser mes photos et textes sans limite. Et on me propose même de me présenter : quelle gloire - la belle jambe que je vais avoir cette été !
De plus donner le fruit de notre travail (photos, textes...), même si nous le faisons par passion et pour notre plaisir, pénalise les photographes professionnels, écrivains culinaires... (qui ne sont pas tous des célébrités, et parfois blogueurs aussi, qui ne roulent pas sur l'or). En effet, donner gratuitement nos photos ou textes, c'est faire le jeu des groupes de presse, magazine, sites web... qui finissent par ne plus prendre de prestataires ou à moindre frais. Donner nos photos et textes gratuitement s'assimile à de la concurrence déloyale.
On ne devient pas célébre en donnant son travail, on ne gagne pas en référencement ou popularité, c'est une illusion que ces gens de peu de scrupule veulent vous faire croire.
Je peux comprendre pour certains d'entre vous que mes propos vous passe au dessus de la tête
chacun est libre de faire et penser ce qui lui plaît.
Mais à minima : définissez vos conditions ! Faites respecter vos droits et vos efforts !
Tout travail mérite salaire ou juste compensation !
Les vrais groupes de presse, magazines, marques le savent et bien souvent compensent les blogueurs.
Parce que fort heureusement, il y a des marques, des groupes de presse, magazines, sites honnêtes.
Personnellement, je ne réponds qu'aux gens honnêtes et respectueuses de mon travail, ce sont les seuls dont je parle dans mes billets.
A défaut : arrêtez de râler et de m'écrire en message privé qu'on vous vole régulièrement vos photos !
Qui sait un jour vous avez dit oui à un de ces marchands de rêve.... et votre photo est revendue légitiment ou presque...
et au final vous étes le dindon de la farce.

Posté par Totchie à 10:37 - Divers - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires sur Petit coup de gueule

    Bien dit!
    bonne journée, Prici

    Posté par prici, 06 juillet 2016 à 12:08 | | Répondre
  • Je ne me sent pas visée, je n'ai pas de blog, je mets juste les recettes qui m'intéressent sur PINTEREST et FACEBOOK.
    Bonne journée et bien amicalement.

    Posté par annie31, 06 juillet 2016 à 12:44 | | Répondre
    • Annie
      Tu as raison, tu n'es absolument pas visée en partageant sur FB, Pinterest... Tu montres juste ce qui te plait, tu ne fais pas d'argent sur le dos des autres.
      Bonne continuation et au plaisir
      Macaronette

      Posté par Macaronette, 06 juillet 2016 à 16:30 | | Répondre
  • Je n'ai pas de blog, je comprends votre réaction qui est justifiée. Vous avez tout à fait raison. Bonne continuation et merci pour toutes ces bonnes recettes.

    Posté par Mistigris, 06 juillet 2016 à 14:19 | | Répondre
  • Voila qui est envoyé !

    Posté par Chris, 06 juillet 2016 à 18:38 | | Répondre
  • Je ne sais pas qui a écrit ce texte truffé de fautes d'orthographe ce qui le rend presque incompréhensible et dans tous les cas en perte de crédibilité.

    Je vous rassure vos photos ne donnent pas envie d'être volées : pas assez modernes pour les magazines actuels...

    Posté par Groupe de Presse, 18 août 2016 à 15:26 | | Répondre
    • Bonjour,
      Que ma façon d'écrire vous déplaise, peu m'importe.
      Par contre, j'aime beaucoup votre réaction, si vous étes un groupe de presse comme le laisse supposer votre signature, votre commentaire ne fait que confirmer mon propos.
      Maintenant je n'ai pas parlé dans mon coup de gueule de vol de photos ou textes.
      Au vu du ton de votre commentaire laconique écrit dans le pur respect de l'adage "La meilleure défense, c'est l'attaque !", en décriant la qualité de mes photos (pourtant vu les demandes dont je fais l'objet régulièrement, vos confrêres ne semblent pas de votre avis !), je vais vous répondre sur le même ton : Je fais peut-être des fautes, mais vous ne savez pas lire ce qui est bien dommage puisque vous étes contrairement à moi un profesionnel de la presse.
      Pour éclairer votre lanterne, mon propos concerne les demandes abusives des groupes de presse, de communication ou grandes marques, qui demandent régulièrement à bénéficier du travail des blogueurs à titre gratuit et surtout sans respecter les simples dispositions du code de la propriété intellectuelle qui veulent que les conditions d'exploitation des photos et textes d'auteurs soient à minima définies au travers d'un écrit quel qu'en soit sa forme (sans compter la juste rémunération que l'auteur peut revendiquer dans le cas d'une utilisation commerciale). Je ne fais ici qu'un simple rappel de la réglementation.
      Forte heureusement, comme je l'indique, il existe des groupes de presse, de communication et des grandes marques honnêtes et reconnaissantes du travail des blogueurs, et qui connaissent la réglementation. Je ne coopére d'ailleurs qu'avec eux.
      Votre commentaire que vous vous étes senti(e) obligé de faire, malgré mes fautes (qui montre que vous avez lu mon texte), prouve simplement 2 choses :
      - d'abord que j'ai fait mouche et ai eu raison d'écrire ce billet qui permet de faire connaitre à mes lecteurs blogueurs leurs droits,
      - ensuite que vous m'attribuez assez de notoriété sur la blogosphère pour que mon petit billet aussi si mal écrit qu'il puisse être, puisse avoir une portée bien plus importante qu'un article de presse.
      Alors je terminerais en vous remerciant d'avoir appuyé mon propos par votre commentaire aussi désagréable que vous ayez voulu le faire. Je le trouve parfaitement à propos et démontre que j'ai eu entièrement raison d'écrire ce billet.
      Bien à vous
      Macaronette

      Posté par Totchie, 18 août 2016 à 19:01 | | Répondre
      • Et un nui...ble de mouché en beauté ! Bravo à vous Macaronette pour cette réponse intelligente et courageuse. (Entre nous^^) Sachez que votre interlocuteur pseudo-professionnel se discréditait de lui-même avant votre intervention légitime.
        Bien à vous

        Un ami breton, bloggeur, photographe et qui vous a demandé l'autorisation d'emprunter vos photos si calamiteuses (accompagnées d'une signature légitime)...

        Posté par H.Men, 15 octobre 2016 à 00:59 | | Répondre
Nouveau commentaire