Macaronette et cie

Et pourquoi pas vous donnez envie de cuisiner, et de partager mes recettes de cuisine, mes découvertes culinaires, mes envies, coups de coeur. La cuisine c'est le lieu le plus conviviale et de partage.

17 août 2016

Koldskål med kammerjunkere - le dessert d'été des danois

Depuis quelques jours la canicule s'est installée, et c'est clairement un temps pour des desserts légers et frais. Cela m'a donné envie de préparer un de mes desserts danois préféré : le koldskål (que l'on peut littéralement traduire par "bol froid").

Le koldskål est le dessert d'été par excellence au Danemark (et toute l'année d'ailleurs si on le souhaite). C'est un dessert qui se mange très frais. Il est fait à base de kærnemælk (babeure mais plus proche chez nous du lait ribot) auquel on ajoute de l'oeuf, du sucre, de la vanille et du citron.
De plus en plus, on trouve des recettes qui ajoutent au kærnemælk, d'autres types de laits plus ou moins proche de notre crème liquide ou de notre yaourt liquide, sans pour autant avoir d'équivalent en France. Il faut dire qu'au Danemark, il y a une vaste offre en terme de lait et dérivé du lait (tykmælk, ymer, sødmælk...).

Ici, pour me rapprocher au plus près du goût danois, j'utilise du lait ribot, un lait fermenté spécialité bretonne que l'on trouve quasi partout. Attention, vous pouvez faire cette recette avec le lait fermenté, mais le goût est beaucoup plus aigre. Par contre, je n'ai jamais testé avec du kéfir... à voir donc. Car tous les laits fermentés n'ont vraiment pas le même goût.

Il s'agit plus d'un dessert familial, mais on le trouve à la carte de certains restaurants au Danemark accompagné de fruits... et souvent hors de prix. Autant allez en acheter au rayon frais des supermarchés !

Au Danemark, on trouve du koldskål partout déjà tout fait, il s'en vend entre 8 et 10 millions de litres chaque année ! Bien évidemment on peut le faire maison, et c'est assez simple au final... En plus, si vous souhaitez y goûter par chez nous, il faudra le faire vous même ;o)

Bien évidemment pas de koldskål sans kammerjunkere, qui sont les biscuits sucrés traditionnels pour accompagner ce dessert lacté, soit en les mettant entiers dedans, soit en les écrasant dessus.
Ces biscuits aussi appelés biscotins, sont cuits en 2 fois comme les biscottes. On les cuit une 1ère fois en boule ou boudin, puis on les découpe et les repasse au four pour leur donner le croustillant souhaité.
Ce qui est amusant avec le nom de kammerjunkere, c'est qu'en danois c'est aussi le nom donné au noble dont la charge était en dessous du chambellan !

Bien évidemment impossible de trouver des kammerjunkere en France, alors autant en faire maison.
       

Koldskål med kammerjunkere
          

Kammerjunkere

Ingrédients

300 g de farine
1 c. à café de levure chimique
50 g de sucre
100 g de beurre ramolli
2 oeufs moyens (100 g)
1 c. à café d'extrait de vanille
1 pincée de sel
Optionnel : 1 pointe de poudre de cardamome

Mélanger la farine, la levure, le sel, la vanille et le sucre (et la cardamome).

Ajouter le beurre et sabler rapidement.
Ajouter les oeufs et mélanger pour obtenir une pâte homogène.
Filmer et laisser reposer au frais 30 minutes.

Préchauffer le four à 200°C.

   

Sur une plaque faire une trentaine de boules de pâtes.
Enfourner pour 15 minutes.

Sortir les boules du four et les couper en 2.
Remettre les demis biscuits à cuire pour 10 minutes.

Laisser refroidir sur une grille.

  

Koldskål

Ingrédients

1 l de lait ribot
2 jaunes d'oeufs
30 g de sucre (voir plus suivant votre goût, cela doit tout de même rester un peu acide)
1/2 c. à café de poudre de vanille
2 - 3 c. à soupe de jus de citron

Fouetter les jaunes avec le sucre et la vanille.
Ajouter le lait ribot puis le jus de citron.

Conserver au réfrigérateur afin de le servir bien frais.

A déguster avec des biscuits.

  

 N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis,
ou liker sur FB ou twitter si ce billet vous a plu.

Licence Creative Commons Tous les textes et photos contenus sur ce blog sont la propriété de Sandrine CHAUVIN alias Macaronette et Cie

Posté par Totchie à 20:12 - Dessert d'ailleurs - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Koldskål med kammerjunkere - le dessert d'été des danois

    Effectivement, c'est très tentant et sûrement addictif, si on goûte! Bisous

    Posté par lespassionsdeval, 17 août 2016 à 20:31 | | Répondre
  • J'adore ! Pour moi la cuisine scandinave que je ne connais absolument pas est le comble de l'exotisme. En revanche trouver du lait ribot, dans le Sud Ouest, c'est un vrai défi....

    Posté par HGB, 17 août 2016 à 20:52 | | Répondre
  • merci pour cette jolie et rafraichissante découverte!!! bisous

    Posté par sotis, 18 août 2016 à 16:43 | | Répondre
  • Grâce à toi, on voyage et on se régale à chaque fois !

    Posté par Lou, 20 août 2016 à 15:45 | | Répondre
  • Belle découverte !

    Posté par Chris, 20 août 2016 à 18:25 | | Répondre
  • J'adore la manière dont - avec un dessert tout simple - tu arrive à faire quelque chose de vraiment fin et élégant! Ca me donne envie d'aller tester ce fameux "Koldskål" mais directement à Copenhague

    Posté par The-FoodTrotter, 21 août 2016 à 20:56 | | Répondre
  • Tu parles de Scandinavie, j'arrive ;o)
    Cette recette me plait beaucoup, surtout les genres de petits sablés.
    Bises

    Posté par Marielle, 26 août 2016 à 19:20 | | Répondre
  • Très mignon ce dessert! Il doit être très agréable!!

    Posté par gourmandelise, 05 septembre 2016 à 10:50 | | Répondre
  • Tentant!

    Posté par EmilieRD, 08 septembre 2016 à 16:57 | | Répondre
  • J'adore !
    Merci pour le partage de cette recette!

    Posté par Courgettes ronde, 14 septembre 2016 à 17:21 | | Répondre
  • Je passe te souhaiter un bon dimanche malgré la pluie !
    bisous bisous

    Posté par choupette88, 18 septembre 2016 à 09:38 | | Répondre
  • quel voyage à chaque fois avec ton assiette ou ton plat, bonne soirée Sandrine. bises

    Posté par Michelle, 18 septembre 2016 à 18:47 | | Répondre
  • Un vrai bonheur de se promener sur votre blog si beau et paisible, merci pour cette recette je me laisserais tout de suite tenter par une petite part bien gourmande.

    Posté par jean-louis, 24 octobre 2016 à 11:34 | | Répondre
Nouveau commentaire