Macaronette et cie

Et pourquoi pas vous donnez envie de cuisiner, et de partager mes recettes de cuisine, mes découvertes culinaires, mes envies, coups de coeur. La cuisine c'est le lieu le plus conviviale et de partage.

04 juillet 2017

Le gâteau dit "gâteau vélo"... issu d'un menu de 1930 du Grand-Bourg (Creuse)

Cette fois pas de voyage exotique, je ne vous emmène nulle part, mais je vous propose un retour vers le passé pour cette recette trouvée dans les pages jaunies par le temps d'un vieux cahier.

A l'heure d'aujourd'hui, il y a encore beaucoup trop de recettes qui disparaissent, faute de transmission. Les recettes anciennes même si elles n'ont rien d'extraordinaires, même si elles n'ont rien de techniques, disparaissent bien trop souvent, parce qu'elles sont tenues secrètes et disparaissent avec leur créateur ou détenteur - qui se croyant immortels finissent par tomber dans l'oubli (On ne devient "immortel" que si l'on transmet, que serait la pâtisserie sans les écrits d'Antonin Carême ? - A ceux qui ne veulent pas partager leur recette, je vous laisse méditer), ou parce que les vieux grimoires, vieux cahiers sont au fur et à mesure du temps perdus, détruits...

Ces recettes sont des recettes oubliées, perdues. Peut-être comme celle-ci, ne sont-elles pas d'un intérêt majeur à l'heure de la cuisine moderne, de la pâtisserie des grands chefs, de la pâtisserie plus raffinée... Mais elle nous ramène à ces gâteaux d'antan, aux gâteaux d'enfance...

La recette que je propose ici n'a rien d'extraordinaire, si ce n'est qu'elle est issue d'un très vieux cahier, qui avait été donné à mon arrière grand-mère ou ma grand-mère, ou avait été copié par elle, pour je ne sais quelle raison. Vraisemblablement dans le même esprit que le boulanger du village qui avait donné quelques unes de ses recettes à mon arrière grand-mère. Allez savoir !

Une histoire de partage ou de transmission, pour ne pas être oubliée.

Ce cahier répertorie quelques menus de 1930 du restaurant de l'époque qui était tenu par Mme Chassagnard dans le village du Grand-Bourg (La Creuse). Est-ce que ce sont ses recettes ou des recettes glanées deci-delà par cette dame, allez savoir !

Personnellement je n'ai pas connue cette dame, mais j'ai connu sa fille ou belle fille... une vieille dame que connaissait mon arrière grand-mère et ma grand-mère. Lorsque j'étais petite fille, ce n'était plus un restaurant, mais juste encore un café, tout près de l'église et des anciens économats.

Cette recette de 1930 porte le nom de "gâteau vélo", et s'accompagnait selon le cahier d'une crème anglaise. Je ne sais rien d'autres de cette recette, et n'ai jamais eu l'occasion de manger de la recette originale... Il faut dire que j'étais loin d'être née en 1930 !

Je ne pourrais même pas vous dire pourquoi cette recette s'appelait "gâteau vélo". Mais c'est une recette qui me ramène dans une partie de mon enfance, les grandes et petites vacances scolaires que la petite parisienne que j'étais a eu tant de plaisir et de bonheur de vivre dans ce coin de campagne, mais aussi mon année scolaire à l'école locale.

Alors pour faire revivre cette recette et une partie de l'histoire de ce village dans la Creuse, je partage ici cette recette pour la sortir de l'oubli, même s'il y a peu de chance que des gens de l'époque puissent encore en parler.

A noter : L'écriture de cette recette est telle que dans le cahier. J'ai mis entre parenthèses des éléments complémentaires car beaucoup ne savent plus faire de recettes même de base sans les détails que l'on trouve aujourd'hui dans les livres grands publics, les gestes de cuisine familiale ne se transmettant plus ou très peu.
J'ai aussi mis entre parenthèses la quantité de sucre originale, car j'ai réduit la quantité de sucre de la recette. C'était une époque où l'on sucrait plus les recettes qu'aujourd'hui.

C'est un gâteau parfumé au rhum, mais vu sa texture rien ne vous empêche de le parfumer avec du citron ou de la vanille... et même d'y ajouter des fruits. Sa texture rappelle celle du gâteau de Savoie et de la Cornue gâteau du boulanger du même village.
       

Gâteau vélo
         

et sa crème anglaise
     

pour 6 personnes - moule à manquer de 18 cm

Ingrédients

3 oeufs
150 g de sucre (pour moi 100 g)
150 g de farine
1 cuiller de rhum brun (1 c. à soupe)
un peu de levure chimique (1 c. à café)

Casser les oeufs. Séparer les blancs des jaunes.

Travailler ces derniers (les jaunes) ainsi qu'un blanc avec le sucre.
(Fouetter et légèrement blanchir)

Ajouter le rhum, puis peu à peu la farine (en l'incorporant)
et travailler encore quelques instants, puis obtenir un mélange bien homogène.

Ajouter la levure (et mélanger - aujourd'hui on mélange généralement la levure avec la farine),
puis les blancs battus en neige.

Beurrer un moule (le fariner aussi) - le chemiser d'un fond de papier beurré (papier cuisson).
Y verser la pâte, mettre au four (180°C).

(Laisser cuire 25-30 minutes et tester la cuisson au couteau).

Entourer d'une crème anglaise.

Pour la crème anglaise - dont le cahier ne contenait pas de recette :

Ingrédients

250 ml de lait entier
1/2 gousse de vanille
80 g de jaunes d'oeufs
50 g de sucre

Couper la gousse de vanille en 2 et la gratter - mettre le tout avec le lait dans une casserole.
Porter à ébullition.

Pendant ce temps fouetter le sucre et les jaunes (inutile de les blanchir).

Lorsque le lait bout, le verser sur le mélange sucre-jaune, en prenant soin de retirer la gousse de vanille fendue.
Mélanger.

Remettre dans la casserole et laisser cuire en remuant constamment jusqu'à la nappe ou 80-84°C.

Passer au tamis et réserver dans une récipient et filmer.

Déguster le gâteau accompagné de crème anglaise.

 

 N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis,
ou liker sur FB ou twitter si ce billet vous a plu.

Licence Creative Commons Tous les textes et photos contenus sur ce blog sont la propriété de Sandrine CHAUVIN alias Macaronette et Cie

Posté par Totchie à 07:45 - Gâteaux et desserts de nos régions - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Le gâteau dit "gâteau vélo"... issu d'un menu de 1930 du Grand-Bourg (Creuse)

    Oh j'adore ces trésors retrouvés dans de vieux grimoires de cuisine

    Posté par HGB, 04 juillet 2017 à 08:00 | | Répondre
  • Merci de ce beau partage. C'est vraiment sympa ces recettes anciennes qui sont plus minimalistes

    Posté par Martine, 04 juillet 2017 à 08:11 | | Répondre
  • Je vais faire ta recette de ce pas, j'ai moi aussi quelques recettes anciennes qu'il faudrait que je mette sur le site.
    Merci du partage

    Posté par ANDYTR, 04 juillet 2017 à 10:02 | | Répondre
  • Un gâteau tout simple, économique comme on les faisait autrefois dans ma famille. Nos grand-mères pâtissaient à l’œil en fait - pas besoin de précision au gramme près comme aujourd'hui. Merci d'avoir partagé cette recette avec nous.

    Posté par Patou55, 04 juillet 2017 à 10:05 | | Répondre
  • Tu nous fais toujours découvrir des recettes inattendues! Qu'elles soient simples ou élaborées tu nous surprends toujours

    Posté par The-FoodTrotter, 04 juillet 2017 à 13:32 | | Répondre
  • ohlallala la texture à l'ait tellement moelleuse, un vrais bonheur!!!! bisous

    Posté par sotis, 04 juillet 2017 à 15:32 | | Répondre
  • Avec tout ce que tu dis, j'ai bien envie de tester ce gâteau
    J'aime beaucoup les gâteaux simples qui me rappellent mon enfance.
    Bon après-midi.

    Posté par Magalie, 04 juillet 2017 à 15:44 | | Répondre
  • bonjour
    chez nous on l'appeler le gâteau de Savoie. qu'importe le nom c'est super bon.

    Posté par baya, 04 juillet 2017 à 17:56 | | Répondre
    • En effet la texture est proche du gâteau de Savoie, mais aussi du gâteau ménage de Vendée/Charente sans la croute de sucre, et proche aussi de la texture du génoise...
      Beaucoup de gâteau de ce type se ressemblent. Certains sont plus populaires que d'autres.

      Posté par Macaronette, 04 juillet 2017 à 23:29 | | Répondre
  • Jolie découverte

    Posté par Chris, 04 juillet 2017 à 18:11 | | Répondre
  • Plié dans l'l'actualité avec le tour de France LOL Bizzzzzzz

    Posté par 4ine81, 05 juillet 2017 à 19:24 | | Répondre
    • Tout à fait bien vue
      Bises
      Macaronette

      Posté par Totchie, 16 juillet 2017 à 08:04 | | Répondre
  • Joli gâteau qui me rappelle celui que ma grand mère faisait et cuisait dans son four à bois. Un régal avec cette crème anglaise!

    Posté par Gourmandelise, 06 juillet 2017 à 15:44 | | Répondre
  • Simple et efficace !

    Posté par Angelu, 10 juillet 2017 à 16:38 | | Répondre
  • Même sur de simples photos, votre gâteau semble tellement moelleux !!
    Merci pour cette jolie recette


    Il vous reste une petite place ?
    http://unchatdanslacuisine.fr/2017/06/06/macaron-dete-a-framboise/

    Posté par UnChatDansLaCuis, 22 juillet 2017 à 09:26 | | Répondre
  • Oh que j'aime ces histoires-là ! Ma grand-mère avait un vieux cahier de recettes, dont je n'ai pas hérité, mais les recettes étaient écrites en écriture gothique et pas toutes en français (famille de Luxembourgeois ...). Je n'y comprenais rien mais je me suis toujours dit qu'il planait sur ce cahier une ambiance de mystère terrible. Bien sûr que les recettes doivent être partagées et transmises. C'est ce qui fait la richesse de ce patrimoine-là ! Ravie en tout cas de cette petite recette. Le gâteau vélo, voilà un nom étonnant ! Et présenté dans ces jolis assiettes, tu lui as donné des lettres de noblesse !
    Bisous et à bientôt
    Hélèe

    Posté par Hélène (Cannes), 04 août 2017 à 08:29 | | Répondre
Nouveau commentaire